>Train again

Voyager en train en Chine est une chose très facile. Nous avons booké notre billet une journée à l’avance pour aller de Beijing à Chengdu (plus de 2000 km de distance) en train couchettes.
Il y a normalement une différence entre les couchettes molles et les couchettes dures, que nous avons encore un peu de mal à saisir. Toujours est-il que notre wagon ressemble à un dortoir géant sur trois étages. Du couloir on voit les pieds des gens dépasser des couchettes. Enfin surtout ceux des grandes personnes inadaptées comme Marie.

Nous sommes au troisième étage et il est impossible de se tenir assise sur nos couchettes (sauf peut-être Marjolaine). Nous nous résignons donc à passer le voyage confortablement allongées sur notre couette à lire toute l’histoire de Chine. Tâche grandement facilitée par la bande son aléatoire (de la « lettre à Elise » en passant par tout ce qui se fait en matière de pop-chewingumeuse chinoise jusqu’au « comique » mandarin) diffusée au bon vouloir d’une entité inconnue par l’intermédiaire du haut-parleur du plafond. La même divinité du train éteint toutes les lumières à 22 heures précises.
Notre place stratégique en bout de wagon, juste à côté des toilettes, nous permet aussi de nous réveiller au son régulier des raclements de gorges matinaux, suivis des évacuations glaireuses dans les lavabos. C’est un peu comme un petit carillon sonnant l’heure.
Malgré ces petits aléas sonores, le voyage reste très agréable. Même si de temps à autre une petite chose rose émet des cris de la couchette du dessous. On a essayé de sympathiser avec elle par le seul langage possible : bouger les narines en rythme. On s’est fait offrir des pattes de poulet. Nous sommes sceptique quant à la réussite de cette opération.

2 commentaires

  1. nicois says:

    oui, la nicoise raconte des choses : pour les énigmes, je reviens en 2ème semaine et ce jour 24 novembre 2010 sortie nationale de Harry Potter !
    bisous à vous deux

  2. Ca doit faire bizarre de voir des chars sur un train …!?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *