>Eduquons-nous, allons au musée !

Au musée du Tibet, on peut apprendre plein de choses sur les relations tibéto-chinoises. Celles-ci se sont enrichies l’une l’autre durant des années. Au dernier étage, on peut admirer les nombreux cadeaux échangés entre les 2 nations durant des siècles d’amitié mutuelle. Les influence artistiques de la Chine ont, bien entendu, pas mal aidé le Tibet dans ses tâtonnements picturaux.
Quoiqu’il en soit, il est de notoriété publique que le Tibet a toujours été une partie de la Chine. Ne serait-ce que par le fait que l’une de ces princesses fondatrices était chinoise. Tous les petits différents actuels sont donc injustifiés et trouveront dans le futur une fin heureuse puisque de toute façon l’Histoire prouve qu’il en a toujours été ainsi.

Après avoir lu les nombreux panneaux explicatifs, on peut aussi se concentrer sur d’autres choses comme les peintures de médecine tibétaine avec quelques accouchements plus ou moins réussis et des aides graphiques pour faire des diagnostics médicaux.
Les tankas avec les roues peuvent donner une idée assez novatrices des tortures attendant quelques petits humains récalcitrants aux enfers.

Et pour finir la visite de façon officielle, le sous-sol regorge de trésor pouvant se monnayer. Là, on peut marchander avec d’authentiques habitants du Tibet (comme le prouve leur impeccable costume traditionnel) des pierres de jade et de corail rouge non moins authentiques.
Cette visite fut merveilleuse, ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants chino-tibétains.
~The End~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *