>Nara

Nara, est l’ancienne capitale du Japon. D’où une grande concentration de temples. Et une population de daims encore plus grande. Ces nobles bêtes sont considérées comme des messagers des dieux dans la religion Shinto. En fait de message, elles savent principalement faire comprendre qu’elles ont faim en fouillant les poches des visiteurs. Ou en allant quémander directement à la source des biscuits, dans les boutiques.
Le principal temple de Nara est le Todai-Ji. Dans ce temple bouddhiste, un énorme Bouddha se tient en tailleur (comme d‘hab). Il est connu pour avoir plusieurs fois laissé tomber sa tête au sol. Et derrière lui, un trou dans un pilier du temple, de la taille de sa narine, est censé pourvoir apporter l’illumination dans cette vie (celle là, de maintenant tout suite) à quiconque réussira à le traverser.
D’où quelques battements de jambes frénétiques sur le sol, observés par la longue file de ceux qui espèrent encore passer. Quelque bébés se font livrer par leurs parents au trou. Puis récupérer de l’autre côté un peu effrayés.
Et comme nous sommes le premier janvier, c’est le jour des vœux. Chacun vient tirer sa prédiction au temple. Comme la plupart du temps les prêtre rédigent des papiers de divination avec tout plein de crasses à venir, les gens les accrochent à des fil pour se débarrasser de ces mauvais présages. Ainsi, les mauvais augures sont emportés par le vent. Et les ventes de gris-gris décollent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *