>Problèmes de transit

jeudi 23 septembre
16h30 : aéroport Charles de Gaulle. Air China ne fait pas grève : nos dernières excuses de ne pas partir s’envolent.
17h30 : ultime réajustement de sac dans la file d’enregistrement
18h00 : thé pour Marjolaine, ultime burger pour Marie
19h00 : on se débarrasse de nos derniers amis
20h20 : mince on part en fait !

vendredi 24 septembre (heure locale)
12h00 : Oh Pékin !

12h30 : nos instructions nous disent de nous rendre à l’espace F
12h45 : après vérification auprès des autorités chinoises compétentes, l’espace F n’existe pas
13h00 : On trouve l’espace F
13h02 : Oh 2 françaises ! (pas nous hein)
14h00 : On arrive dans un hôtel camaïeu marron
14h05 : Oh un cafard (mort) !
14h07 : Faim !
14h10 : tentative d’achat de nourriture sans monnaie locale
14h11 : échec
14h12 : faim !
14h20 : la zone industrielle de l’aéroport de Pékin ne regorge pas de possibilités pour des touristes égarées
14h30 : minibus vers la nourriture la plus proche : aéroport !
14h50 : notre chauffeur nous envoie au distributeur, émet vaguement un accord pour nous attendre et tourne les talons
15h10 : attente pleine d’espoir (puisque sandwich en main) du retour du minibus
15h40 : attente assises sur le sol
15h50 : somnolence
16h30 : léthargie
16h45 : désespoir
17h00 : minibus !
17h15 : hôtel

samedi 25 septembre
5h00 : réveil
6h00 : dépotage à l’aéroport
7h45 : douane
7h50 : Tampon
7h55 : scanner
7h58 : fouille
8h00 : porte 33
8h20 : vol annulé
8h25 : si l’hôtesse ne parle que le chinois, le groupe tu suivras
8h26 : douane
8h35 : tampon
9h00 : QG au Burger King
10h00 : On pratique notre anglais avec un hollandais prénommé Raoul, Kroll ou Cool (pardon Koen)
10h10 : Mais comme on maîtrise aussi le français, on en profite pour tenir compagnie à Maya et Astrid

12h30 : Finalement Marie ne se nourrit que de burgers
15h13 : Jesus rend l’âme
15h40 : Marie aussi

16h10 : douane
16h15 : tampon
16h18 : scanner
16h25 : porte 33
19h00 : heure théorique du vol
19h01 : attente

19h10 : vol reporté
19h18 : borborygmes dans le vide
19h45 : plateau repas avec du surimi à la consistance de saucisse de Strasbourg

20h00 : embarquement
20h30 : l’avion fait des tours sur le tarmac
20h33 : sommeil épisodique
21h25 : décollage
11H30 : accueil par un grand mongol de 2m en imperméable et casquette style russe, pas commode, en tout cas moins que le père noël
11H31 : froid…
12H00 : taxi Rihanna
01H00 : montée des escaliers d’un immeuble dans le noir avec un gardien, on pense être arrivées…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *