>Hong Kong piou piou

EOn nous avait prévenu sur le sujet des oiseaux à Hong Kong et en effet il y a un genre d’engouement pour toutes les sortes de bestioles à plumes ici. Bien sur, on avait déjà vu le marché aux oiseaux de Beijing, mais celui-ci est un peu différent.
Ici on amène son oiseau pour qu’il discute un peu avec les autres. Les cages sont plus raffinées. Les experts sont sur place à examiner les volatiles sous toutes les coutures pour en choisir un de compétition. Pour les débutants, on peut aussi acheter un faux oiseau (on nous l’a proposé maintes fois). Sur les étals, de grands sacs sont exposés avec multitudes de criquets et sauterelles de différentes tailles (pour pouvoir nourrir aussi bien un moineau qu’un ara royal).
On a aussi pu découvrir sur l’ile ‘Central’, les volières du parc botanique et zoologique de Hong Kong et celle du parc voisin. On y a vu des ibis rouges, des grues japonaises, des pélicans et tout un tas de plumes exotiques (ainsi que quelques singes bavards). Une espèce de perruche ou perroquet a mémé été introduit en liberté dans le parc.
Dans une rue au nord, on a peu examiner une multitude de poissons en sachet individuel.
Enfin on a eu un aperçu d’une espèce bien connue : les étudiants en arts appliqués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *