>4000 îles

Plus le Mékong se rapproche de la mer, plus il fait bon vivre sur ses berges. Dans le delta, les îles s’égrennent, les buffles nagent, les enfants conduisent des pirogues et tirent sur les bateaux avec des fusils en plastique.
Parmis tous les morceaux de terre non immergés, Don Det et Don Khône dont les deux îles les plus prisées des touristes. On les localise grâce aux occidentaux en bikinis flottant sur des bouées aux alentours. Ici on trouve des guesthouse a foison, de l’internet et même du Nutella.
Il y a la côte calme, à la frontiere du Cambodge, où les dauphins d’eau douce viennent respirer à la surface. On peut y voir glisser des dos gris hors de l’eau parmis les arbres couchés.
Et il y a les parties plus accidentées, en cascades.
Le soir la fête locale bat son plein. Les gens sortent les tables dehors, les chanteurs amateurs prennent le micro et les rares danseurs se marchent sur les pieds.

Note à l’usage des voyageurs : éviter de traverser l’île à la tombée de la nuit lorsqu’il se met à pleuvoir, que le chemin est désert, ou traversé par des buffle, et qu’on est en slip de bain. Même si c’est un moyen d’avancer à une bonne cadence.