>mini-temple

On pensait avoir atteint un niveau de calme indépassable avec le rythme laossien. Mais il n’en était rien. Plus nous descendons vers le sud, moins le temps a de prise sur nous. Nous longeons donc le Mékong pour nous arrêter à Champasak, petit village paisible où on peut faire des massages aux herbes, trainer toute la journée dans un hamac (où essayer d’aller à la Poste un dimanche midi sans la trouver) et regarder les insectes s’écraser sur les ampoules le soir.
À quelques kilomètres de là, se situe le temple berceau de la civilisation khmère : le Wat Phou. Soit un petit avorton pré-Angkor datant du IXe ou XIIe siècle. Et pourquoi donc à cet endroit précisément ? Parce que la mont voisin évoquait un attribut viril de Shiva. Nous on a surtout vu une montagne pudique et brumeuse.
Les frangipaniers bordent une allée de dalles cahotiques. Les statues, même décapitées, ont droit à leurs offrandes en feuilles de bananier. Derrière le temple se trouve une source sacrée crachée par un dragon ailé en bois. Et plus loin, une pierre creusée en forme de crocodile servait pour les sacrifices humains.
Juste ce qu’il faut pour nous mettre en appétit pour des mini blinis au maïs – lait de coco.