>Sonleuk Thmey

Sonleuk Thmey, ça veut dire “nouvelle page”. C’est le nom de l’atelier dans lequel je suis restée 1 mois. Il a été fondé par Anna Tuyen Tran au sein de Phare. 4 jeunes hommes, qui ont fini l’école d’arts visuels, sont ici à plein temps : Ke, Sokhom, Borin et Villa. Et il y a même des stagiaires : Roth et Ravi. Les garçons, dont c’est le premier emploi, gagnent un tout petit salaire en répondant à des commandes professionnelles. Ils sont encadrés pas Soline, qui mène tout ce petit monde en jonglant entre horaires respectés à la minute près (le soir principalement), les petits soucis quotidiens des garçons et les commanditaires exigeants. Anna aussi est très présente, mais par écrans interposés, puisqu’elle habite à Saigon.
Les portes sont toujours grandes ouvertes et le travail se fait au rythme de l’école de musique voisine, voire des fois un peu plus lentement. Les ventilateurs tournent à plein régime et les fourmis s’invitent régulièrement dans l’ordinateur de Soline.
Les commandes regroupent des travaux d’illustration et de graphisme. J’ai surveillé Sokhom pendant plusieurs jour pour que Yara le tapir garde la même tête (et 4 pattes !) au court de pages. Et de temps en temps, j’ai frimé en faisant des gif animés sur Photoshop.