>Olgiiwood

Le premier monument notable d’Olgii, c’est son antenne, qui signale de loin la présence de vie humaine au milieu des montagnes. Hors le fait d’être grande, elle indique aussi la température et l’heure. Ce qui peut avoir une certaine utilité lorsqu’on arrive de 4 jours de bus et qu’on a perdu toute notion de temps.
Contrairement à Ulaan Bator, la plupart des maisons sont en dur (et non pas des yourtes enfermées dans des enclos privatifs). Certaines constructions frisent même la villa à baie vitrée !
Deuxième endroit incontournable d’Olgii : son restaurant turc à la réputation internationale. Conseillé par le Lonely Planet et tous les voyageurs croisés en ville. Au menu : Kebab, frites et salade de patates. Plats rendus très fameux après une virée en bus. Un peu moins après 4 dîners au même endroit.
La poste d’Olgii, avec son côté dépouillé et son architecture qui a sa propre logique peut valoir le détour. Même si Olgii est une trop petite ville pour faire des détours.
Le très fameux hôtel Bastau, chic et pas cher, nous a montré toute l’étendu de ces possibilités en quelques jours. De la chambre luxe avec salle de bain et toilettes à la chambrette au lino raccommodé et à l’évier crachant seulement de l’eau froide. Mention spéciale aux serrures incrustées dans du bois sculpté au pied de biche et aux voisins ayant un sens de l’intimité et de la discrétion assez singulier.
Au marché d’Olgii (entrée payante) on peut tout trouver : de la cuillère, à la combinaison pour bébé en passant par LE fromage des steppes (testé et approuvé par tous les français pour qui il est addictif. Effet inverse constaté sur les autres représentants occidentaux).
Endroit touristique par excellence : le webcenter avec ses claviers QWERTY et ses coupures de courant intempestives.
Enfin le musée de la ville. Frise historique des 50 dernières années de la ville, énumérant les vies héroïques de plus de cinquante personnalités locales illustrement inconnues, photographies et objets personnels à l’appui.
Ah et aussi : des fois il y a des moutons dans le coffre des taxis.


La Poste.


Chez notre bien aimable hôte du bus.


On a pris une douche !

1 commentaire

  1. nicois says:

    après le voyage en bus tout confort, vous voici de retour à la civilisation !!! la douche a du être aussi agréable que necéssaire !!!
    bon courage ! nous sommes de tout coeur avec vous !
    belles photos, continuez !
    A+ gros bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *