>798 art-district

Après la Mongolie, on ne pouvait espérer de décalage plus grand qu’en mettant les pieds dans le 798 Art District de Beijing !
Au menu, un ensemble d’usines réhabilitées en galeries d’art, type loft, où s’expose toute la nouvelle scène artistique chinoise (celle approuvée par le Parti bien sûr). Les allées entre les galeries sont pratiquement piétonnes, on trouve aussi beaucoup de petites échoppes d’objets design à la mode, type attrape-touriste, le tout entrecoupé de restaurant occidentaux (ici impossible de trouver de bonnes vieilles nouilles chinoises). Le coin est peuplé de jeunes qui viennent s’amuser à se prendre en photo devant les sculptures géantes essaimées dans la rue et de tout ce que Beijing compte comme BOBO et personnalités branchouilles. En bref, c’est un endroit en vogue ou la population a un style vestimentaire bien étudié.

On peut facilement y passer sa journée en allant de galerie en galerie et tout ce qu’on peut dire c’est que, après 3 semaines de brousse, c’est assez étrange de se retrouver là ! En tout cas ça nous a beaucoup plu. Un lieu que l’on ne recommandera pas assez et où on trouverait bien un petit loft sans prétention à occuper…
Même si ça reste un endroit officiel d’expression artistique, ça n’en dit pas moins sur l’effervescence de l’art chinois .

3 commentaires

  1. marine says:

    Coucou…. ca a l air de plutot bien se passer votre voyage (a part l’aller-retour en Mongolie^^) j’adore vos photos!!!!! bisous

  2. gaspard says:

    j’adore la meute de « gros-vilains ». ron ron

  3. nicois says:

    et la cité interdite, c’est prévu au programme ?
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *