>Genghis’s back!

Il était une fois le continent indien. Il y a super longtemps, des tas de gens sont venus envahir le nord de l’Inde, ils s’ennuyaient un peu et ils n’étaient pas loin. C’étaient des descendants du petit fils de la tante de la troisième sœur par alliance de l’oncle de Genghis Khan. Et oui, encore lui. On a beau être parties depuis longtemps de Mongolie, il nous poursuit encore et toujours. Les descendants ne s’en souvenant que vaguement et n’étant pas très doués pour la littérature, ils s’appelèrent les Moghols. C’est ainsi que débuta en Inde les empires Moghols, du XVIème au XVIIIème siècle environ.
La culture Moghol a laissé des traces un peu partout en Inde et notamment a Delhi. On a pu visiter ainsi le Fort Rouge de la vieille ville et le tombeau d’Humayun qui inspirera le très célèbre Taj Mahal. L’architecture est très arabisante et souvent en rénovation. Les empereurs Moghols aimaient beaucoup les moucharabiés, les pavillons sculptés entourés de jardins, les systèmes de fontaines et de bassins qui parcouraient les dits jardins et la fraicheur des arcades. On a aussi pu apprendre que le moucharabié est inspiré des toiles d’araignées. En effet, Mohammet aurait réussi à se dissimuler aux yeux du danger lors d’une des ses aventures en se cachant derrière des toiles d’araignées géantes dans une grotte. Voir sans être vu, telle est la technique.
On a été très impressionnées par les techniques de rénovation en Inde. En effet, les artisans qui y travaillent font tout à la manière de l’époque et le travail est de grande qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *