>Luang Prabang

Pour arriver à Luang Prabang, ancienne capitale du Laos, nous avons pris un bus VIP. Entendez par là qu’il y a autant d’arrêts pipi que d’heures de trajet. Sachant que nous voyageons de nuit et que les très douces lumières vertes du plafond s’allument à chacune de ces occasions. Nous arrivons donc de fort bonne heure et après avoir réussi glorieusement l’ascension de la collinette de la ville (et mangé un pancake épais comme une quiche), nous allons nous coucher à midi.
Luang Prabang est un grand musée-gesthouse-restaurant-agence de voyage. On peut y savourer la très fameuse Lao Beer. Ou y visiter des bâtiments plus ou moins d’époque. En effet, les français sont souvent passés dans le coin en essayant de reconstruire des temples ‘à la manière de’. Mais avec du béton.
Il reste tout de même quelques temples de la grande époque du XVIe. Des toitures qui viennent presque toucher le sol et surtout des décorations murales en boule de noël. On notera aussi quelques beaux exemples de torture à la peinture dorée, ainsi que le recyclage de boule a facettes.
Pour rester dans l’ambiance touristique locale, les villages alentours vivent du commerces d’objets souvenir : écharpes tissées à la main, sacs traditionnels et bouteilles d’alcool aromatisé au serpent.
Nous on préfère aller rendre visite aux populations de Bouddhas réfugiés dans les grotte de Pak Ou. Ou bien escalader des cascades a sec à main nues. Parce que oui, on est comme ça nous !